Pattaya

The Good Shepherd Sisters – Fountain of life children’s center
Goog sheperd foundation
3/199 M.6 Naklua, Banglamung, Chonburi
20150 Thaïland
Tel : 66 38 36 17 20
Directrice : Sister Joan Gormlay
Sister Jiemjit -mail : joangormley@gmail.com
jiem62@yahoo.com

Sister Apinya

Responsable du parrainage : Kru Wanee,teacher

Le centre d’accueil de Pattaya s’intitule « Fontaine de Vie ». La fontaine de vie est symbolisée par un membre de l’équipe d’encadrement et un coeur, entourés par les eaux d’une fontaine. Le personnel représente le rôle de ce guide dans la vie de l’enfant avec le respect et la dignité qui s’imposent. Le cœur représente l’amour et la disponibilité pour chaque enfant accueilli et la fontaine symbolise la source de vie qui rafraîchit chacun d’entre nous.
De nombreuses familles pauvres originaires du nord-est de la Thaïlande descendent à Pattaya en quête d’une vie meilleure, mais la réalité pour ces familles est tout autre. Elles doivent souvent se contenter d’un maigre revenu comme vendeur dans les rues ou se résoudre à collecter les déchets. Elles habitent des bidonvilles ou des endroits insalubres, ce qui ne leur permet pas d’être enregistrées pour avoir accès aux soins et à l’éducation. Souvent les naissances ne sont même pas déclarées et les enfants se retrouvent sans papiers et privés de tous leurs droits civiques. Ces enfants manquent de soins. Une mauvaise hygiène et une malnutrition sont les causes d’un mauvais état de santé général, de trouble de la croissance et d’une détérioration de la dentition. Les familles se brisent souvent et les enfants sont abandonnés à la garde de quelque parent. Ces enfants perdent leur identité et leur estime d’eux mêmes. Ils perdent même leur nom de famille et leur date de naissance et ne se souviennent que de leurs surnoms. Il arrive très fréquemment aussi que les familles qui n’ont pas d’éducation préfèrent garder leurs enfants à la maison parce qu’elles ne réalisent pas l’importance de l’éducation pour leurs enfants.
Tous les matins, près de 150 enfants de 3 à 15 ans sont ramassés et conduits au centre « Fountain of Life ». En arrivant, on leur sert un bon petit déjeuner, puis c’est l’heure de la classe. Le chant, la danse et les jeux meublent ainsi la journée.

L’une des priorités consiste à obtenir des certificats de naissance de ces enfants pour qu’ils puissent fréquenter les écoles publiques dès l’ âge de 7 ans. Un support financier est assuré pour couvrir les frais de nourriture, d’uniforme et de transport. Sans cette aide financière les familles seraient dans l’impossibilité de mettre leurs enfants à l’école. Au centre, les enfants reçoivent une éducation de base mais sont aussi imprégnés de leur culture pour une meilleure intégration dans la société thaïlandaise.

L’équipe d’encadrement surveille aussi l’état de santé des enfants tant sur le plan physique
que psychique et les dirige vers l’hôpital en cas de besoin. Les encadrants veillent aussi aux soins dentaires des enfants. De plus en plus d’adolescents fréquentent le centre «Fountain of Life » ; certains n’ont jamais été à l’école ou ont décroché rapidement. Ici, ils préparent leur certificat d’étude et suivent une formation professionnelle.

Des conseillers aident ces enfants à parfaire leur éducation et leur formation mais aussi à prendre connaissance de leurs droits et à les prémunir contre les risques d’exploitation et d’abus sexuels. Des sorties et des activités sportives leur sont aussi proposées pour les motiver encore davantage. Une fois par semaine, des volontaires travaillent avec les enfants à confectionner des cartes de voeux. Ces cartes sont vendues et le profit de la vente est mis en banque pour permettre aux enfants de retirer de l’argent une fois par
semaine.
De grands efforts sont consentis pour procurer à chaque enfant une carte d’identité indispensable surtout après l’âge de 15 ans. Par ailleurs les sœurs accueillent aussi à peu près 300 femmes par jour dans le «Women center » qui est en fait un centre de formation professionnelle destiné surtout aux femmes qui travaillent dans les bars ou les salons de massage. Les formations se concentrent sur la coiffure et aussi sur l’apprentissage ou le perfectionnement du thaï, de l’anglais mais aussi de l’allemand et du russe compte tenu de l’importance des étrangers à Pattaya dans les bars, restaurants et salons de massage.
La formation est dispensée en 3 sessions : le matin, l’après-midi et le soir. Les hommes peuvent aussi venir le soir pour s’initier à la réparation des motos et faire le moto-taxi.

Photos (droits à l’image:François Ducloux)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA