Bangkok

The Good Shepherd Center for Women and Children
Rehabilitation and Development (G.S.C.W.C.R.D.)
4128/1 Asoke Din Daeng Road
Din Daeng, Bangkok 10400
Tel : (02) 2450457
Fatima Self-Help Center
4128/1 Soi Fatima Church
Din Daeng Road, Bangkok 10400
Administratrice : Sister Louise Morgan
Responsable programmes :

Sister Yanee Phanurak/ Sister Jintana
e-mail : yaneergs@yahoo.com
shepherd@cscoms.com

À Bangkok, les sœurs du Bon Pasteur se consacrent depuis 1965 aux petites filles et aux adolescentes de 7 à 17 ans, ainsi qu’aux femmes en détresse. Les enfants et adolescentes viennent de familles pauvres de la Thaïlande (région de l’Isan, Chiang Mai, Chiang Rai, Udon, Ubon, Bangkok, Pattaya, Chonburi,…). Les enfants sont souvent issus de familles brisées et ont été confrontés aux sévices sexuels, au viol, à la drogue, au sida, à la prison…
75 fillettes et adolescentes sont ainsi prises en charge pour leur éducation pendant 5, 6 ou 7 ans. Certaines iront même jusqu’à faire des études supérieures. La moitié d’entre elles fréquentent l’école publique et l’autre moitié des enfants suivent leur scolarité au centre en coordination avec le ministère de l’éducation nationale. Les enfants au centre sont classés en trois niveaux : faible, moyen et bon.

Par ailleurs, 45 femmes adultes issues d’un milieu pauvre ou vulnérable viennent aussi suivre une formation professionnelle en coiffure, confection, cuisine, couture, dentelle, artisanat, massage et informatique. Cela leur permet de trouver un emploi ou de développer leur propre activité génératrice de revenus.
Des femmes venant de l’extérieur ont la possibilité de venir travailler dans un des ateliers (couture, confection ou artisanat) afin de se faire un petit pécule (Help Self Center).

Au centre de Fatima se trouve aussi une maison maternelle où les femmes enceintes sont accueillies et dirigées vers l’hôpital pour accoucher. Elles restent ensuite avec leurs bébés pendant 3 mois. Les mamans peuvent également fréquenter le Help Self Center pour se faire un peu d’argent. Après 3 mois, les mamans retournent chez elles et si elles n’ont pas de quoi se loger, elles sont hébergées ailleurs et suivent rapidement une formation pour pouvoir être en mesure de se prendre en charge financièrement et de se payer un petit loyer.

 

 

Photos (droits à l’image : François Ducloux)

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA