Origine de l’association

L’ACASEA (amitié et coopération avec le Sud-est asiatique) a été créée le 9 novembre 1984 à Caen, en tant qu’association de Solidarité Internationale.
Il s’agissait d’abord de structurer le groupe spontané constitué à partir de 1975 autour du Délégué régional du Comité National d’Entraide Franco-Vietnamien, Laotien, Cambodgien, (comité interministériel dissous le 31 décembre 1992).
Dès 1985, l’association a développé des secours aux populations des régions frontalières pauvres de Thaïlande où étaient installés les camps de premier accueil. Ces populations étaient souvent démunies même si les réfugiés bénéficiaient de l’aide de diverses O.N.G. Toutes ont d’ailleurs revu leur domaine de compétence dans le même sens.
Il a fallu ensuite aider les réfugiés rapatriés à se réinstaller dans leurs pays et nous avons fait le constat de l’extrême misère des trois pays de l’ex-Indochine, et entamé des actions sociales.

En 2013, un nouveau conseil d’administration est formé et de nouvelles orientations sont décidées afin de faire entrer l’association dans une nouvelle ère, au plus près des problématiques locales. Ainsi, le sigle Acasea prend une nouvelle signification : « Agir en Coopération Avec le Sud-est asiatique » (cf. statuts)

Compte tenu des commentaires relevés sur notre site internet récemment, l’ACASEA rappelle qu’elle n’a rien à voir avec d’éventuels agissements personnels d’un ancien membre de l’association dont elle a pris connaissance par voie de presse. L’affaire citée relève des seuls pouvoirs de justice. Cependant l’ACASEA tend à réaffirmer haut et fort ses positions contre toute forme d’exploitation des êtres humains sous quelle que forme que ce soit. C’est la raison pour laquelle elle travaille de concert avec ses 13 partenaires en Thaïlande et au Cambodge pour protéger et réhabiliter des populations vulnérables qui sont souvent la proie de trafiquants.

Une réflexion au sujet de « Origine de l’association »

  1. à propos de commentaires sur l’acasea : les éventuels agissements personnels (dont nous avons eu connaissance par voie de presse) d’un ancien membre de l’acasea, ne sauraient en aucun cas entacher les actions menées dans le cadre de l’association

Les commentaires sont fermés.